Tamoxifène, mon amour

J+2 de la troisième phase de mon traitement, probablement aussi redoutée que la chimio, mais peu connue, celle de l’hormonothérapie.
Je te te dis hormonothérapie pour dire comme tout le monde, ce qui est stupide. On pourrait croire que je vais guérir grâce au pouvoir des hormones.

En fait, c’est tout le contraire.