Si jamais quelqu’un te dit que les expandeurs, ça ne fait pas mal, que c’est surtout gênant, ne le croit pas. Même si c’est moi qui t’ait dit ça, parce que, manifestement, je n’y connaissait rien.Continuer à lire

J’ai beaucoup hésité avant de publier mon musée des horreurs – ou plutôt la lente réappropriation de mon corps.
Ca n’est pas joli, ça peut même choquer – mais c’est la réalité, autant la regarder en face.Continuer à lire