Avoir la tête nue et rasée, ça fait froid. Et en chimio, on est priée de ne pas tomber malade. Une solution ? Les petits bonnets ou turbans tout fait que tu vois un peu partout.

Ma solution à moi ? Le headwraping, cette technique d’enturbannage qui vient des femmes nigérianes ou sénégalaises, parfaitement adaptée à nos crânes chauves.Continuer à lire