Le headwraping

Avoir la tête nue et rasée, ça fait froid. Et en chimio, on est priée de ne pas tomber malade. Une solution ? Les petits bonnets ou turbans tout fait que tu vois un peu partout.

Ma solution à moi ? Le headwraping, cette technique d’enturbannage qui vient des femmes nigérianes ou sénégalaises, parfaitement adaptée à nos crânes chauves.

En donnant du volume au crâne, il nous sort, je trouve, de l’image de “malade” renvoyée par les bonnets serrés.

Comment faire ?

Les tutos abondent sur internet. Voici ceux sur lesquels je me suis basée pour apprendre :

En français :

  • https://tinyurl.com/yc2hsdab
  • https://tinyurl.com/ycjb83tb

Fabriquer son headwrap ou l’acheter ?

Un headwrap c’est un grand morceau de tissu d’environ 180 * 50 cm. Ca peut être du tissé, mais aussi du jersey (bien pratique en sous couche parce qu’on peut tirer dessus). Les grandes écharpes en pashmina fonctionnent très bien, mais un morceau de drap pourra aussi bien faire l’affaire…

Des sites de vente en ligne de Headwraps :

Un tuto pour faire un headwrap révesible

Des bases pour ajouter du volume

  • https://tinyurl.com/ydal6npr
  • https://tinyurl.com/y9wmggff

Fabriquer son turban

Des alternatives.

  • https://tinyurl.com/y7oteqpx
  • https://tinyurl.com/y83mg6rb
  • https://tinyurl.com/4emfkef
  • https://tinyurl.com/y9jxzkrx