Les cheveux

Se raser la tête n’a pas besoin d’être une étape triste. C’est souvent un pas de plus vers la guérison, et aussi, une certaine forme de détachement, d’acceptation.
On a beaucoup ri ce jour là, en fait