Mon corps aujourd’hui ressemble à un champ de bataille. Après la bataille.
Mes seins sont des ruines, couturés de cicatrices, mes flancs sont enflés, je ne peux pas lever les bras plus haut que les épaules et j’ai beau serrer des poings, je sens que déjà je perds de ma force.Continuer à lire